Le défi de Stéphane Roch

01 févr. 2017
« Je veux aujourd’hui savoir si la difficulté du parcours est aussi forte en fixie qu’en vélo sur route. C’est un défi personnel. Je participerai donc au combiné en Fixie avec un développement de 53/17 identique pour le contre la montre et pour le 138 km. La principale difficulté pour moi sera dans les descentes. Je ne dois pas dépasser les 53 km/h au risque de déstabilisé mon vélo et de perdre l'équilibre. Cette vitesse correspond à une fréquence de pédalage de 92 tours/min. Au dessus c'est risqué ! L'Héraultaise offre un terrain idéal de préparation pour mon prochain objectif : participer à un Ironman avec un vélo à pignon fixe »